Sur ma Vie - Charles Aznavour

En cette année 1954, Charles Aznavour a déjà une longue carrière derrière lui. Il a écrit pour Edith Piaf (Jézébel, Il pleut), Patachou (Parce que), Juliette Gréco (Je hais les dimanches), etc.

 

Mais le désir de chanter le tenaille car, dit-il : “Confier son œuvre à un autre, aussi compétent soit-il, c’est abandonner à l’Assistance publique un enfant dont on est le père”. Mais la critique est rude, et le public ne le ménage pas ;

 

Il est vrai que ni sa voix ni son physique ne correspondent aux critères du moment. Certains le défendent pourtant, comme Maurice Chevalier qui affirme : “Aznavour ose chanter l’amour comme on le ressent, comme on le fait, comme on le souffre”.

 

Pour sa première à l'Olympia, Aznavour écrit :"Sur ma vie "(1956), qui devient son véritable premier succès populaire.

Malgré les critiques qui médisent aussi bien sur sa voix que sur son physique, les contrats se succèdent de fil en aiguille, et, après un autre passage de trois mois à l'Olympia, sa carrière prend définitivement son envol .

... Et , revanche sur ses débuts difficiles, le GRAND Charles fera

la carrière que nous savons  ...