Famille  - JJ Goldman

"Famille" a été composée et interprétée par JJ Goldman en 1985  dans son 4ième album studio solo : "Non homologué"

JJ Goldman a dédié cette chanson à son amie Danielle Mélissa, disparue 3 mois auparavant , elle n'avait que 29 ans et fut victime d'une maladie fulgurante .

Danielle Messia écrivait elle-même ses chansons, dont certaines resteront au panthéon des amateurs éclairés (“De la main gauche”, “Grand-mère Ghetto”, etc., sans oublier sa formidable recréation du “Paradis des musiciens”), et savait les porter comme nulle autre au cœur de qui les écoutait grâce à une voix sublime, frémissante, à un vibrato unique dans la chanson française. Une chanteuse à laquelle JJ Goldman vouait beaucoup d’affection .

Jean-Jacques Goldman  : C'était une chanson que j'avais déjà faite et quand j'ai appris sa mort, je me suis dit qu'elle était une des personnes que je connaissais qui correspondait à ce que je voulais dire. C'était une fille que je connaissais très peu, on s'était peut-être vu 5 fois, on s'était assez peu parlé et pourtant j'avais une intimité avec elle. On sentait qu'on avait des tas de choses en commun et qu'on faisait partie d'une même famille de pensée. On avait les mêmes doutes et les mêmes espoirs sans avoir jamais déjeuné, ni passé la soirée ensemble.

 

Jean-Jacques Goldman : Je ne dis pas à tout le monde : "Vous faites partie de ma famille, on est tous beaux, on est tous gentils, formidables..." Moi, ma notion de la famille, elle est comme je le dis dans la chanson : je ne connais pas ton nom, je ne sais pas où tu vis, mais finalement, ça n'a pas beaucoup d'importance. C'est une espèce de famille de pensée, une façon d'être, avec un peu de recul, d'humour, finalement en essayant de faire le mieux qu'on peut, c'est un peu à cela que je reconnais ceux de ma famille.